HOF035: Bunkorn YUN

Bunkorn Yun est né dans la province de Takeo au Cambodge, le fils d’une famille riche. Pendant sa jeunesse, il a passé des années avec les moines bouddhistes lors de ses études au lycée. Il a ensuite obtenu son baccalauréat de l’Université de Phnom Penh. Lorsque la guerre s’éclata en 1975, comme plusieurs autres Cambodgiens, il a dû quitter la ville capitale. Toujours au Cambodge, il a accepté de travailler comme technologue en agriculture, un poste proposé par les responsables Khmers rouges.

Quelques années plus tard, inquiet des changements politiques et économiques au pays, il décida de fuir en Thaïlande. Il a créé des boussoles afin de guider son parcours vers ce pays. A son arrivé en Thaïlande, les policiers l’emprisonnent et le traite comme esclave. Durant ses quelques mois d’emprisonnement, Bunkorn et ses amis ont amassé assez d’argent pour payer leur transport vers Bangkok. A Bangkok, ils se rendent à l’ambassade de la France et demandent de l’aide. Les responsables de l’ambassade les encouragent à se présenter au camp de réfugiés de Surin. Une fois installé au camp, on lui propose la responsabilité de gérer une ferme dans les environs.

Après plusieurs mois, Bunkorn est accueilli au Canada en mars 1979. Il a écrit un récit au sujet de ses expériences au Cambodge sous le régime des Khmers rouges et a confié son histoire au père Robert Venet qui était missionnaire au Cambodge.

Aujourd’hui, Bunkorn demeure à Montréal, Québec. Il est développeur-promoteur immobilier dans son propre entreprise.